CFPPA - actualités

A LA DÉCOUVERTE DU SYSTÈME HERBAGER ANGLAIS

Les bottes en main, les dix stagiaires en BPREA au CFPPA du lycée Agricole de Coutances ont élargi leur formation au sud de l’Angleterre afin de voir concrètement le fonctionnement des systèmes herbagers. Retour sur 3 jours de voyage d’étude, conduit par dominique Eve, responsable du secteur Elevage au CFPPA du Lycée.

Du 26 au 29 avril, les stagiaires BPREA sont allés à la découverte du sytème herbager anglais. Ils sont revenus enchantés de ce voyage d’études, souvent surpris par “la taille des exploitations” comme le confie Olivier Jouanne, qui devraient rejoindre l’exploitation familiale dans le canton de Gavray prochainement.

“Aujourd’hui, on sait que le sytème herbager fonctionne chez eux, alors pourquoi pas chez nous d’autant plus que nous avons le même climat”, souligne Freddy Lair.

“Toutes les semaines, ils mesurent l’herbe. Ils peuvent nous dire le nombre de kg de matière sèche qu’ils obtiennent. Ils ont un niveau de technicité incroyable et des installations simples. Ils savent mettre les efforts là où il faut ” poursuit Damien Lebas, qui après une expérience d’informaticien à l’étranger prévoit reprendre la ferme de son beau-père avec son beau-frère.

“C’est à nous de changer notre système”, complète Gaston de Witasse-Thezy, qui a pour envie de s’installer en bio. Et ils sont plusieurs à vouloir inculquer une nouvelle donne. “Nous sommes la nouvelle génération qui doit pouvoir changer les choses”, indiquent-ils.

Et opter comme le dit Damien Lebas pour un “concept anti-fragilité”. Parce que l’inquiétude, c’est de voir les laiteries abandonner les petits producteurs.

Même si les exploitations restent conséquentes, “les éleveurs semblent sereins”, souligne Agathe Bailly. “Nous avons vu des gens heureux dans leur système, conclut-elle.

Article paru dans l’Agriculteur Normand du 12 mai 2016.

Compte-rendu complet du voyage.

Laisser un commentaire